Restauratrice pendant plusieurs années, Andrée est une passionnée de cuisine qui ne quitte jamais ses fourneaux ! Elle adore aussi s’occuper de son potager en plein cœur de Paris, qui lui donne de beaux légumes à préparer pour sa famille et ses amis.

Son premier amour, c’est la cuisine française, mais elle avoue un faible pour la cuisine italienne, pays qu’elle connaît d’ailleurs comme sa poche.

 

Quelles sont les origines de votre cuisine ? Comment avez-vous appris a cuisiner ? 

Je n’ai pas fait d’école hôtelière, donc j'ai tout appris sur le tas : d'abord auprès de ma mère, ensuite, avec les personnes avec qui je travaillais dans ce milieu, les cuisiniers ; grâce à eux j'ai progressé et  c’est comme ça que je suis arrivée à faire ce métier depuis une quarantaine d’années. 

J’ai aussi eu un restaurant, où je proposais surtout de la cuisine traditionnelle. De temps en temps, il m’arrive de faire de faire de la cuisine du monde, avec des paellas ou des couscous.

Quel est le plat que vous préférez cuisiner ? 

Il y a beaucoup de plats que j’aime cuisiner ! J’aime bien faire la paella et le couscous, j’aime aussi faire la choucroute et tous les plats en sauce comme le bœuf bourguignon et autres plats traditionnels français. 

Quel est votre meilleur souvenir en cuisine ? 

Quand j’ai travaillé dans le restaurant d'entreprise de l’Opéra de Paris. Je côtoyais les danseurs, les chanteurs, les petits rats de l’opéra. Ça été l’un de mes meilleurs souvenirs. 

Avez vous des astuces pour ne pas rater vos plats ? 

J’ai pas mal de petites fiches, auxquelles je me réfère pour les plats que je ne fais pas souvent, par exemple le parmentier de canard. Ce n’est pas compliqué à faire, mais comme je le fais de temps en temps seulement, je regarde mes fiches. 

Comment avez vous découvert Mamie Foodie ? 

J’ai découvert Mamie Foodie au salon des seniors, j’y ai rencontré Johanna qui présentait son programme, elle m’a donc expliqué le principe, je lui ai laissé mes coordonnées et maintenant on travaille ensemble. 

Comment s’est passée votre première fois chez Mamie Foodie ? 

Très bien, je suis très satisfaite. D’abord, Valentine et Johanna  sont très gentilles ; ensuite, comme les clients des lieux pour lesquels j'ai fait des prestations étaient très satisfaits, cela m'a fait vraiment plaisir.

Ce que j’aime aussi, c’est que l’on ne travaille pas régulièrement, car moi je n’ai pas envie de travailler tous les jours, j’ai d’autres activités. Valentine et Johanna peuvent m’appeler une fois par semaine ou moins, mais pas tous les jours. 

Quel est l’ingrédient dont vous ne pouvez pas vous passer ? 

Dans la cuisine il y a beaucoup d’ingrédients dont je ne peux pas me passer, le beurre, le sucre, les œufs, le sel.. il y en a plein, c’est difficile de cibler un seul ingrédient, on en utilise tellement en cuisine. 

Qu’est ce que Mamie Foodie vous apporte ? 

Il y a une bonne ambiance, c’est sympa, tout le monde s’entend bien. De plus, ça m’apporte aussi un revenu pour faire de petits achats à côté.

Quelles sont vos activités à côté de Mamie Foodie ? 

Je fais partie de la CNL qui s’occupe des problèmes des locataires dans nos immeubles. Je fais également partie d’une chorale depuis deux ans ;  de temps en temps, on chante dans les clubs. Pendant un temps, on chantait dans les maisons de retraite.