Le chef Robert est un grand-père qui a du caractère. Il sait manier les couteaux comme un pro et vous découpe un oignon illico presto. Robert est un spécialiste des plats mijotés et autres recettes traditionnelles françaises. Cette semaine c’est lui que nous avons interviewé. 

 
MAMIEFOODIE2016-80.jpg
 

« Mamie Foodie m’apporte la joie de vivre et la joie de travailler » 

Comment avez vous rencontré Mamie Foodie ? 

J'ai rencontré Mamie Foodie quand  je vivais en résidence chez les Petits Frères des pauvres. Elles ont présenté leur projet et expliqué qu'elles recherchaient des cuisiniers seniors. Etant cuistot de profession j'ai sauté sur l'occasion et depuis ce moment-là on travaille ensemble. 

Quelle est l’origine de vos repas ? Et comment avez vous appris à cuisiner ? 

Je suis dans la cuisine française traditionnelle que j’ai appris à l’âge de 16 ans. Je suis entré dans un restaurant pour faire une formation et passer mon CAP que j’ai obtenu au bout d’un an et demi. J’ai donc toute ma vie travaillé dans la cuisine dont quatre ans et demi en Guyane ; j’avais 20 ans cette époque. 

Avez vous une astuce pour ne pas rater vos recettes ? 

Il n’y a pas d’astuce en particulier pour ne pas rater une recette, en revanche ce qu’il faut quand on a une recette sous les yeux c’est de bien la suivre à la lettre. Le tout c’est de bien étudier sa recette pour bien faire son plat. L’observation est très importante. 

Quel est l’ingrédient dont vous ne pouvez pas vous passer ? 

La viande, je suis un grand mangeur de viande et il y en a dans la majorité de mes plats. Ah oui, si vous m’offrez une côte de bœuf tous les jours, je n’y verrai aucun problème.

Quel est votre meilleur souvenir en tant que cuisinier ? 

La Guyane évidemment, mais aussi avec mon maître d’apprentissage lorsque j’ai fait mon CAP. On faisait de grands repas, c’est à dire 2000 couverts, on était 24 cuisiniers et ça m’a marqué, je n’étais qu’apprenti et de voir autant de cuisiniers c’était gigantesque. Quand on a terminé le repas on s’est tous mis en ligne et on nous a présentés aux convives J’en ai les larmes aux yeux, recevoir la reconnaissance d'autant de monde m’a beaucoup touché.

Qu’est ce que Mamie Foodie vous apporte ? 

Mamie Foodie m’apporte la joie de vivre, la joie de travailler avec des personnes gentilles et sincères. On travaille avec des bons produits, il n’y a pas de parole inutile, c’est ça qui me plait, on va droit au but. On parle de nos cultures, de nos recettes, des menus etc. Valentine et Johanna sont des filles très gentilles, très souriantes, tout comme les grands parents avec qui je travaille, ce sont des personnes avec qui on peut travailler sincèrement et amicalement.